Agatha Raisin enquête : Remède de cheval (Tome 2), de M.C.Beaton

par Emilie
Agatha Raisin tome 2 - Livres et carnets blog littéraire

Il y a quelques jours, sur le blog, je chroniquais le premier tome des aventures d’Agatha Raisin, saga que je découvrais avec plaisir. Je vous avais fait part de mon engouement et vous expliquais dans mon « C’est lundi, que lisez-vous ? », que je risquais d’enchaîner avec le deuxième tome. Ca a bien été le cas.

Après seulement 3 jours de lecture, il est temps pour moi de vous partager mon avis sur ce deuxième roman de la saga.

Quatrième de couverture

Après la pluie, le beau temps ! Agatha Raisin est désormais bien installée dans son cottage de Carsely en compagnie de ses deux chats. Cerise sur le pudding, le nouveau vétérinaire du village ne semble pas insensible à ses charmes.
Quand le beau véto succombe à une injection de tranquillisant destinée à un cheval rétif, la police locale conclut à un malencontreux accident. Mais pour Agatha, dont le flair a permis de résoudre l’affaire de La Quiche fatale, il s’agit bien d’un meurtre. A l’étonnement de tous, le séduisant colonel James Lacey partage pour une fois l’avis de son entreprenante voisine. Et nos deux détectives-amateurs se lancent dans une enquête bien plus périlleuse qu’ils ne l’imaginaient…

Extrait

Agatha Raisin débarqua à l’aéroport d’Heathrow, bronzée à l’extérieur et rouge de honte à l’intérieur. Comme elle se sentait stupide en poussant son chariot de valises en direction de la sortie !

Elle était partie deux semaines aux Bahamas à la poursuite de son séduisant voisin, James Lacey, car il avait laissé entendre qu’il allait passer des vacances au Beach Hotel de Nassau, la capitale de l’archipel. Lorsqu’il s’agissait de conquérir un homme, Agatha se montrait aussi impitoyable qu’elle l’était autrefois en affaires.

Mon avis

Aussitôt le premier tome terminé, je me suis jetée avec envie sur ce deuxième volet des aventures d’Agatha Raisin. Inutile de présenter à nouveau ce personnage un brin décalé, persuadée qu’elle baigne au milieu d’enquêtes. Une fois de plus, cette quinqua nous fait sourire, et même parfois, rire, d’une part à cause de ce qui lui arrive (elle a un don pour se mettre dans de drôles de situations) mais également par son comportement.

Cette fois, elle rentre de vacances, déçue que son nouveau voisin n’ait pas été au même endroit. Elle se sent comme trahie, alors que finalement, James Lacey ne lui a jamais rien promis. Petit à petit, elle essaie de noyer sa tristesse et un beau jour, elle rencontre un séduisant vétérinaire (Bill Wong lui a offert un petit chat), dont elle s’entiche. Manque de chance pour elle, il n’en veut qu’à son argent…et en plus, il ose mourir ! Notre Agatha préférée se dit alors que tout ceci est bien étrange et ressemble à un meurtre (n’oublions pas qu’elle a résolu le mystère de la quiche aux épinards…). Et, une fois de plus, elle met son nez dans les affaires de la police, au grand dam de Bill Wong. Surtout que, cette fois, elle est accompagnée de James Lacey, son séduisant voisin. Et, une fois encore, ce duo de choc va avoir la main heureuse !

On retrouve également une bonne partie des personnages du tome 1. Le lecteur a, de ce fait, plus de facilités à suivre les relations qu’ils entretiennent, puisqu’il les connaît. Certains d’entre-eux sont davantage creusés et on apprend plus sur leur personnalité. Cependant, beaucoup restent des personnages « de fond », sans grande contenance. Ils apparaissent dans le roman mais, en tant que personnages secondaires, ils manquent de relief et ne sont pas assez travaillés : le lecteur n’en sait pas beaucoup plus sur eux. C’est assez dommage car parfois, ça prête à confusion et on peut se perdre un peu dans cette flopée de personnages…

Enfin, j’ai eu plaisir à retrouver M.C. Beaton, qui fait courir les mots sur le papier, sans prise de tête. Cela donne un style fluide, agréable à lire et sans fioriture. Néanmoins, même si celles-ci sont moins présentes que dans le premier tome, on remarque toujours des descriptions parfois longues, certaines étant à mon avis inutiles pour l’imagination du lecteur.

En bref

Je me suis régalée, encore une fois ! A l’issue de ce deuxième tome, on commence à s’attacher davantage aux personnages et à mieux situer leur rôle dans le village de Carsely, ainsi que les relations qu’ils entretiennent les uns par rapport aux autres. Petit à petit, on apprend à découvrir chacun d’entre-eux, au travers de l’enquête menée par Agatha Raisin, notre souriante et drôle quinqua, qui nous permet de passer un bon moment.

Certes, une fois de plus, il ne s’agit pas de grande littérature, mais sincèrement, ce roman se lit extrêmement bien et vite. C’est fluide et avant de s’en apercevoir, on a déjà résolu l’enquête et on tourne la dernière page. J’ai hâte de retrouver ces personnages et découvrir ce que nous réserve le troisième tome !

Vous pourriez aussi aimer ces articles

Laisser un commentaire